Médias

Je passe à la TV : « On est pas des pigeons »

Mardi matin 5 décembre, la journaliste Nadia Salmi est venue faire un petit reportage sur le tricot avec les bras.

Toute la matinée, j’ai été filmé afin d’expliquer et de montrer comment on tricotait avec les bras. J’ai aussi répondu aux différentes questions sur ce nouveau phénomène.

Avec un petit jour de retard, j’ai pu enfin voir le résultat.

Voici le lien de la vidéo : On est pas des pigeons (attention visible que 6 jours).

Comme une vraie star, le reportage se trouve à la fin de l’émission, plus précisément à 38 min et 10 sec.

Dans le reportage, il parlait d’une laine synthétique. Personnellement, je préfère les matières naturelles.

Lang Yarns vient de sortir eux aussi une laine qui se tricote soit avec des aiguilles 25 ou avec les bras, c’est la Smilla.

Elle est 100% laine vierge, donc plus chaude et plus douce au toucher.

Avec 1 pelote, vous pouvez déjà vous faire une écharpe de 30 x 180 cm ou un snood ou un col.

Et pour un petit plaid de 180 x 180 cm, il vous faudra 7 pelotes.

Son prix est 29,95 €.

Elle existe en 9 coloris dont 5 unis et 4 dégradés.

Possibilité de la commander via notre boutique.

Mais si vous désirez les vraies pelotes XXL, il vous faudra vous diriger vers des sites plus spécialisés.

Je vous en avais parlé dans une ancienne note, cliquez ici.

Je rajoute un petit nouveau : – Seize Paris

RTBF, émission, on est pas des pigeons, tricot avec les bras

RTBF, émission, on est pas des pigeons, tricot avec les bras

RTBF, émission, on est pas des pigeons, tricot avec les bras

RTBF, émission, on est pas des pigeons, tricot avec les bras

Publicités
Divers, Médias

Media : Unravel jeu vidéo

Voici une jolie vidéo de présentation du jeu vidéo « Unravel ».

À mille lieues de ses simulations sportives viriles et de ses productions où la violence fait rage, Electronic Arts prouve avec «Unravel» qu’il arrive à sortir des «patrons» habituels avec brio. Développé en un peu plus de deux ans et demi par le studio suédois Coldwood, ce jeu d’adresse et de réflexion fait la part belle aux bons sentiments.

L’histoire: une pelote de laine nommée Yarny prend vie et décide de plonger dans les souvenirs de sa propriétaire par le biais des cadres photo trônant un peu partout dans la maison de la vieille dame. De fil en aiguille, on découvre que le héros a plus d’un tour dans son sac, malgré sa petite taille. Il peut utiliser son fil de laine comme lasso, pour se hisser, se balancer, tirer des objets ou encore tisser des ponts.

Avec sa jolie bobine et ses jambes en coton, le petit héros bénéficie d’une animation sans faille. Quant aux graphismes photoréalistes, ils ne sont pas en reste. On est souvent subjugué devant des paysages magnifiques, sublimés par des effets de lumière bougrement bien maîtrisés. Bref, c’est beau. Et l’immersion est totale grâce à une bande-son collant parfaitement à l’action.

À moins qu’il ne file un mauvais coton, nul joueur ne peut rester de marbre face à une aventure extraordinaire et aussi attachante que du Velcro. Néanmoins, cette aventure cousue de fil blanc manque un peu de piquant pour les amateurs du genre.

Unravel, jeux vidéo, Colwood Interactive, vidéos