Quelques conseils, Technique

Passer le cap de débutante à confirmé puis d’experte

On me demande souvent comment je suis devenue experte.

Voici quelques astuces qui m’ont permis d’avoir le niveau entre confirmé et experte.
Je ne me considère pas encore comme une experte complète car il y a des choses que je n’ai pas encore faites, comme les chaussettes, le steek (couper un pull en jacquard en gilet), etc…

1er conseil : avoir une bonne concentration et une bonne mémoire. Je remarque via mes ateliers que certaines personnes ont plus de difficultés et je dois souvent répéter. Du coup, je sais que cela prendra du temps de leur faire tricoter un modèle difficile.

2ème conseil : s’entourer de personnes qui s’y connaissent ou aller dans un atelier ou regarder les vidéos sur Youtube. Vous pouvez aussi demander sur des forums et des groupes de tricoteuses. Moi c’est grâce à mes ateliers que je me suis améliorée.

3ème conseil : essayer différentes techniques et les comparer afin de choisir la technique qui vous convient le mieux. Pour ce faire, j’ai 3 livres en anglais qui m’aident énormément dans le choix d’une technique à l’autre :
– Cast On Bind off de Leslie Ann Bestor
– Cable Left Cable Right de Judith Durant
– Increase Decrease de Judith Durant
Même si je ne comprends pas tout, je tape juste le nom sur Youtube et je regarde une ou plusieurs vidéos, afin de mieux appréhender la technique.

4ème conseil : lire beaucoup de livres afin de vous aidez dans les bases et autres.
Je vous conseil les livres de Lise Tailor « Je me mets au tricot » et « Je deviens expert tricot », c’est remplis de trucs et astuces qui m’ont bien aidé.
Au niveau du jacquard, il y aussi le très bon livre de Anna Dervout « Tricoter le jacquard en rond ».

5ème conseil : laisser tomber les aiguilles droites et passer directement aux aiguilles circulaires. Vous pourrez tricoter plus de modèles, beaucoup plus de mailles et cela prendra moins de place dans votre sac et surtout si vous tricotez dans le divan ou le fauteuil. Pas de risques non plus de donner des coups à votre voisin et moins de douleurs au niveau du dos et des épaules.

6ème conseil : passer aux modèles en anglais, ils sont beaucoup plus beaux et utilisent pas mal de techniques. Je vous l’ai déjà dit mais je préfère les modèles en anglais que ceux en français, les explications sont plus simples. Il y a quelques temps, je vous avais fait un article avec pleins de liens, cliquez ici.

7ème conseil : imprimer les explications et tous noter sur ces feuilles.

8ème conseil : utiliser des anneaux marqueurs de différentes formes (ronds ou fermoirs) et de différentes couleurs. Je vous conseille d’en avoir beaucoup car pour certains ouvrages vous allez en utiliser pas mal ou surtout si vous êtes comme moi que vous avez beaucoup d’en-cours.

9ème conseil : si ça ne va pas il vaut mieux recommencer que d’avoir un tricot qui ne vous plaîse pas. Je suis une vraie maniaque du tricot et il m’est déjà arrivée de défaire un tricot entier une ou plusieurs fois pour être sûr que le résultat soit le plus parfait possible.

10ème conseil : n’ayez pas peur de vous lancez, essayez de faire un KAL (tricotons ensemble) avec d’autres tricoteuses cela vous motivera.

11ème conseil : analysez votre tricot afin de comprendre comment se forme les mailles, les points et la construction.

12ème conseil : lancez-vous des défis, genre : diminutions et augmentations, torsades, rangs raccourcis, chaussettes, tricoter en rond, dentelle, montage et rabattage, jacquard, steek, côtes anglaises, etc…

13ème conseil : plus vous tricoterez de modèles compliqués plus cela vous semblera facile d’appréhender d’autres modèles. Limite les tricots les plus faciles vous paraîtront monotones.

14ème conseil : passez aux modèles sans coutures top-down (du haut vers le bas), bottom-up (du bas vers le haut) car plus facile d’adapter le modèle à sa morphologie : longueurs bras et corps, largeur poitrine et/ou hanches, épaisseur des bras.

15ème conseil : faire son échantillon c’est très important pour avoir un tricot à sa taille. Il doit-être lavé et bloqué pour être sûr d’avoir les bonnes dimensions.

16ème conseil : laver et bloquer votre ouvrage afin de lui donner les bonnes dimensions et de révéler la laine, la dentelle, le point ou le jacquard.

17ème conseil : tricoter un projet à la fois, oui au début on a envie de tout tricoter. Mais cela risques de vous embrouillez dans tous vos tricots tant au niveau des explications que du ou des points. Ce sera plus long et vous allez vite vous découragez car vous allez le voir un projet va vous prendre énormément de temps.

18ème conseil : tricoter de petits projets puis ensuite passez à des gros ouvrages, cela motive beaucoup plus.

19ème conseil : tricoter pour vous, je sais c’est égoïste mais si vous tricotez lentement cela va être contraignant de devoir tricoter pour une amie ou quelqu’un de votre famille. Les gens pensent que tricoter un pull ou un gilet cela se fait en une semaine mais non. Et pour être franche, moi je mets au minimum un bon mois quand je m’y tiens, voir 3 quand l’envie ou le temps n’y est pas. Ce qui n’est pas le cas car j’ai aussi une vie de famille, une maison à tenir, la boutique et les ateliers. Donc entre tous ça cela me laisse que très peu de temps libre.

20ème conseil : le choix d’une bonne laine est aussi très important pour un bon résultat. Et puis c’est plus gaie de tricoter avec une laine douce au toucher ou qui ne se divise pas ou qui ne gratte pas.

J’espère que tous ces conseils vous aiderons à devenir une experte du tricot.

BON TRICOT.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s